ChannelDraw
Gianluca Costantini
Reality

Rencontres de la BD, Beirut

Du 7 au 14 decembre 2009 – ALBA SIN EL FIL

Les Rencontres de la BD sont nées d’une double envie : Faire un petit tour dans la BD européenne actuelle et réfléchir à l’avenir de la BD libanaise. C’était en 2007. Ce projet a Pu voir le jour, à l’occasion de Beyrouth capitale mondiale du livre 2009, qui l’a choisi comme un de ses project phares.
Le reste s’est fait naturellement.
La Mission culturelle Française au Liban a accompagne le projet depuis Sto arrivando! conception. Elle l’a même intégré dans le cadre de son programme « Point ligne bulle », autour de l’illustration. Charles Berberian et Pierre Duba sonf ses invites.
Grâce a l’Institut culturel italien, la participation italienne est consistante D’abord par deux expositions, la première sur la nouvelle vague italienne, la seconde sur le travail fait par Elettra Stamboulis et Gianluca Costantini autour d’un pionnier du 19° siècle, Osman Hamdi. Ils sonf accompagnés par Paolo Bacilieri.
Par ailleurs, c’esf gràce à l’association Mirada qu’a pu avoir lieu la première exposition collective des bédéistes libanais Italie et en Grèce, présentée à Beyrouth pour la première fois.
L’apport de Next page Foundation est important: partie avec l’idee de venir à 2, elle a finalement invité une delegation de 12 personnes de plusieurs horizons : Bulgarie, Serbie, Croatie , Tchèquie. Ceci a contribué à donner le ton des Rencontres
La présence libanaise est également intéressante, avec Zeina Abirached, les dessinateurs de I’ALBA et l’equipe de Samandal. Nous ne doutons pas que cette semaine permettra la découverte de nouveaux talents libanais.
C’est une première expérience modeste. Elle a déjà atteint son premier objectif : faire se rencontrer une trentaine d’illustrateurs de différents horizons.
L’autre objectif, la rencontre du public, nous espérons l’atteindre tout autant.

RENCONTRES DE LA BD - Beirut

lnauguration Lundi 7 décembre à 18h
Expositions La Nouvelle vague italienne, Le Dompteur d’Istanbul, Dessinateurs libanais
Du 7 au 14 décembre
Ateliers (pré-inscription indispensable)
. Gianluca Costantini mardi 8 décembre
. Pierre Duba mercredi 9 décembre
. Charles Berberian jeudi 10 décembre
. Aleksandar Zograf vendredi 11 décembre

Table ronde
« L’identite du dessinateur BD en rapport avec le contexte politique »
Avec Zeina Abirached, Charles Berberian, Pierre Duba, Elettra Stamboulis, Aleksandar Zograf
Modératrice: Michèle Standjofski
Jeudi 10 décembere à 18h

  1. Nuages de l’ltalie –
    les styles polyédriques de la nouvelle
    vague italienne

Auteurs : Gianluca Gostantini, Paolo Bacilieri, Davide Toffolo, Armin Barducci, Andrea Bruno, Angelo Mennillo.

A partir de la fin des années 90, la bande dessinée italienne a subi une mutation génétique et éditoriale. Terminée la phase des revues historiques des années ’80, dans un climat qui avait changé du point de vue culturel et éditorial, le neuvième art du Beau Pays se trouve à un carrefour, mème s’il pouvait revendiquer des auteurs illustres tels que Hugo Pratt, Vittorio Giardino, Andrea Pazienza et beaucoup d’autres. D’un côté, la large diffusion des mangas japonaises et des séries historiques qui continuent quand même à exister, comme celles produites par les éditions Bonelli, de l’autre côté, une crise de toute l’histoire brève et des vieilles modalités de publication des revues historiques et des albums.
Par contre, il y a de nouveaux festivals qui naissent, comme le Comicon de Naples suivi de ceux de Ravenne et de Bologne, des lieux de recherche et de promotion, mais aussi de nouvelles maisons d’édition qui commencent à travailler sur de nouvelles formes de narration, comme la roman graphique et le roman de dénonciation.
En ce nouveau climat encore en cours de changement, observé attentivement aussi par les maisons d’édition historiques de prose qui commencent à introduire dans leurs catalogues les romans de BD a côté des romans ..de paroles,, les auteurs développent des styles différents, expérimentent de nouveaux langages visuels, en sortant des cages de la BD classique.
Cette sélection veut montrer les différentes possibilités d’expression de la nouvelle BD italienne: le pays du beau dessin ne perd pas sa propre tradition de peinture et représentation, mais il semble vouloir introduire un nouveau côté artistique dans le domaine da la littérature dessinée.

  1. Le dompteur d’lstanbul –
    un journal de voyage et une recherche historique
    avec la BD

Auteurs: texte Elettra Stamboulis – dessin Gianluca Costantini

Le livre, publié par comma 22, est un journal de voyage à la recherche des traces de l’intellectuel ottoman Osman Hamdi. Hamdi a été une figure révolutionnaire pour l’état ottoman et il a contribué, de manière significative, à la politique culturelle de l’état turc, qui lui succéda.
Fondateur du Musée archéologique d’lstanbul et de la première académie de Beaux Arts dans un pays de culture musulmane, il a été un important archéologue (il a fait les fouilles de Tiro, Sidone et Nemrut Dagh), mais surtout il a été le premier peintre musulman à peindre les femmes dans leur vie quotidienne et à exposer ses peintures.
Le roman de BD raconte, à Ia première personne, les recherches des deux auteurs qui, pendant le voyage en Turquie, s’interrogent sur les questions historiques et artistiques posées par la recherche mème et surtout s’interrogent sur leur propre culture à partir de la rencontre avec une culture différente.

Les premières pages du livre citent justement un texte de Said sur le Liban et, en ce sens, l’exposition dans la capitale libanaise est un événement exceptionnel au niveau symbolique.

L’exposition est composée de 40 planches originales.

Dessinateurs libanais

Première exposition collective libanaise, elle a été présentée pour la première fois, en octobre 2008, à Ravenne en Italie puis a fait le tour de plus d’un festival de BD en Italie et à Athènes en Grèce.
Pour la première fois au Liban, quelques illustrateurs réunis pour donner une idée du potentiel de la Bande dessinée libanaise.


Organisées par
La Maison du livre

Avec le soutien de
Beyrouth capitale mondiale du livre 2009
La Mission culturelle francaise au Liban
L’Institut culturel italien
Next page foundation

Et la collaboration du
Ministere de la culture

Et de
Mirada associazione culturale
L’Académie Libanaise des Beaux Arts (ALBA)

Et la participation de
Samandal magazine

Lebanon / Ammaestratore di Istanbul

Reality

Newsletter

saving your data…